19 sept. 2017

To Do List Cool #10

Paf c'est mardi, je vous poste la To Do List Cool de la semaine avec comme d'hab son jour de retard, ma marque de fabrique!


Wear lemonade x Monoprix
Une collaboration pop, fraîche à l'image de la pétillante Lisa Gachet.
J'ai déjà craqué sur le coussin coeur, mais je lorgne déjà sur le pantalon. Il faut faire vite, ca part comme des petits pains
La bonne nouvelle c'est que la collection est également dispo en ligne ici
L'appli anti gâchis
L'application Too Good to Go répertorie les commerçants proches de chez toi qui proposent leurs invendus du jour à bas prix. Si ca ce n'est pas une sacré bonne idée
Pour IPHONE  et pour ANDROID


Bébé au naturel
Je cherchais de nouveaux biberons pour Mathilde et je suis tombée sur le site Bébé au Naturel qui propose une sélection de produits bio, écologiques et naturels!
En plus de deux nouveaux biberons, j'en ai profité pour rajouter un produit vaisselle sans parfum, sans colorant, sans phosphates, sans toutes les M***** finalement.
La livraison est gratuite en relais colis, rapide (2jours pour ma commande) et les prix corrects.
Hop en favoris!


Beer Love Fest
Le rendez-vous incontournable de la semaine à Montpellier. Pendant 7 jours la ville va accueillir les meilleures brasseries artisanales, les événements vont se dérouler dans plusieurs endroits de la cité avant un grand final samedi 23 septembre à la salle Pagesy
Programme complet : https://beerlove.fr/
Grand final : ici (Hops&Beer aura son stand, passez me voir)
Antoine fait évidement parti des organisateurs et accueille plusieurs soirées dans ses établissements. Si je dois en choisir deux je dirais le food pairing au Big Mama  jeudi pour les gourmands et une soirée  Tape Take Over au Bear's House vendredi avec la brasserie BBP dont 4 bières jamais commercialisées en France.




Obey
Toujours à Montpellier, à ne pas rater l'expo Obey, l'art propagande de Shepard Fairey. Ca se passe du 14 septembre au 13 janvier à Pierrevives. 250 œuvres, films et objets à découvrir du célèbre street artiste.





Villagers
On termine avec ce morceau folk du groupe Villagers qui me permet de terminer l'article en douceur et en vous souhaitant une bonne journée

11 sept. 2017

Consommation, partenariats et plagiat



Hello,
on commence la semaine avec un article un peu différent de ceux que vous avez l'habitude de trouver ici. Je ne pensais pas avoir autant de chose à dire sur le sujet et finalement... Je me suis laissée un peu débordée, ne sachant pas trop où j'allais et puis...Je vous laisse juger.

Cet été j'ai reçu plusieurs mails de sites chinois me proposant des partenariats.
Le principe est simple: Quelques dollars à dépenser sur leur site en échange d'un article.
Si vous avez l'œil et suivez plusieurs blogueuses vous aurez sûrement deviné les dites marques.
Je ne vais pas vous mentir, en premier lieu, j'étais plutôt contente, voir même honorée que l'on pense à moi...Je ne croule pas sous les propositions.
Seulement voilà, merci mais non merci, ca va complètement à l'encontre de mes convictions.
Ca va faire maintenant 4 ans que je prône le second-main, que je tends vers des choix plus réfléchis, plus écolos, donc je ne vais pas me laisser embrigader pour un partenariat et un sac chat.
Je ne vais pas fermer les yeux, pour une paire de boucle d'oreille et 3 tee-shirts, sur a) des conditions de travail déplorables, b) l'écologie (transport, pollution, planète toussa toussa), c) la qualité du vêtement et d) l'assassinat des petits créateurs (comment ça j'y vais un peu fort?)

J'ai vu il y a deux jours la vidéo de Carologie Pourquoi je n'achète plus de vêtements depuis 2 ans
Je rejoins complètement son point de vue enfin sauf sur l'arrêt d'acheter des fringues, faut pas déconner non plus.

Alors attention, je suis loin d'être un exemple je n'achète pas que du 100% français ou d'occasion. Loin de là, j'achète dans de grandes enseignes et je pense que pour certaines on repassera sur les conditions de fabrication et surtout sur les conditions humaines de travail. Mais déjà la démarche n'est pas la même, je paye mon article et je ne vous fais pas une review ensuite sur le blog pour vous vanter les mérites de l'article.  Je n'essaye pas de me trouver des excuses mais je vais à mon rythme et surtout je ne fais plus l'autruche.

Edit : Je m'apprête tout de même à regarder le docu The True Cost, docu dispo sur Netflix, qui peut me dégoûter à tout jamais des enseignes non éthiques. 

Il y a une enseigne par contre sur laquelle j'ai tiré un trait définitif c'est Primark.. Et autant vous avouer que ce n’était pas gagné d'avance. Concrètement j'ai découvert cette marque à Londres à 20 ans et qu'est-ce que j'ai pu dévaliser le lieu. Je remplissais mon sac, ca débordait de tous les côtés . Avant de passer en caisse je déposais  telle une sauvageonne n'importe où et n'importe comment les habits non sélectionnés. Typiquement le genre de comportement frénétique qui m'insupporte aujourd'hui. Mais c'était tellement dingue pour moi ce type d'enseigne par ses prix , le choix...
Et puis un jour il y a la prise de conscience, les scandales qui ont éclatés, les étiquettes mentionnant 3 lettres SOS...Impossible de fermer les yeux.
Alors bien qu'implantée depuis plus de 3 ans en France je m'y refuse d'y mettre les pieds.

En continuant dans les scandales, dans un tout autre registre, mais qui rejoint ce que je disais tout à l'heure sur la survie des petits créateurs.
Vous avez suivi les histoires de plagiat qui impliquaient Zara, Bershka? C'était il y a un an.
Ces enseignes piquaient allègrement les dessins d'artistes. No problem je t'emmerde.
Un exemple juste flagrant et hallucinant c'est le poste de Tuesdaybassen sur son compte Twitter.
L'image parle plus que des mots :

Et puis il n'y a pas qu'elle, c'est aussi arrivé à la créatrice française de Coucou Suzette.
Franchement les gars vous engrangez des tonnes et des tonnes de fric, je pense que vos stylistes sont en mesure d'inventer tout seul de nouveaux design non?
Je n'ai pas eu vent depuis d'autres scandales de l'enseigne Zara, mais elle n'était pas à son premier coup d'essai elle avait déjà tapé fort en 2011 en proposant des tee-shirt à l'effigie de Betty et de Miss Pandora en piochant une photo de leur blog sans leur demander si elles étaient d'accord. Tout va bien je pique ton travail et ton droit à l'image..

Alors parlons franchement, chacun fait ce qu'il veut, je m'en tape. J'ai une consommation loin d'être exemplaire et à chaque achat je ne vérifie pas sur chaque étiquette la provenance du vêtement, ni l'historique de la marque. Le tout c'est de ne plus faire l'autruche. Ah bon je ne savais pas? 
Aujourd'hui nous sommes informés et libres de faire nos propres choix.

Je ne suis pas vaccinée de certaines enseignes, mais elles me font consommer différemment. On va dire que je n'en abuse pas et que je soutiens comme je peux les petites marques, les petits créateurs et je craque sans compter en vide-grenier.
Je compte bien m'améliorer encore.

Je ne pensais pas que ce partenariat ferait couler autant d'encre, d'ailleurs je passe du coq à l'âne dans cet article. J'espère qu'il vous fera également réagir en commentaires.

Je vous dis à la prochaine pour un article plus...tranquille!

 Xxx


6 sept. 2017

2 jours à Lyon


J'ai passé deux jours à Lyon pendant nos courtes vacances d'été et comme c’était la première fois que je me rendais dans cette ville - insensée hein ? - j'ai pris le temps de lire et de me renseigner sur ce qu'il ne fallait absolument pas louper en 48h.
Et bien il faut s'avouer que l'on aura eu un sacré programme qui peut se résumer en 2 mots : Marche & Bouffe !
Et comme c'était beaucoup trop bien je vous partage ici notre programme.

JOUR 1

Visite de la basilique Notre-Dame de Fourvière
Pour y aller nous avons voulu prendre le funiculaire qui dépose juste devant la basilique, mais comme il y a eu un malaise dans le précédent nous avons été gentiment invités à prendre une autre ligne, nous arrêtant un peu plus bas à l'arrêt "Minimes-théâtres romains", et finir à pied.
35 degrés, une poussette, les 10 kg de ma fille, les deux sportifs que nous sommes détestions déjà Lyon...
Montée vite oubliée devant la vue qui s'offrait à nous : un panorama sur tout Lyon.
La basilique n'est pas en reste, elle est juste sublime, j'ai eu un vrai coup de cœur pour ce lieu sacré.
Toute la basilique est consacrée à Marie et j'ai été subjuguée par les coupoles et plus précisément par le mélange de ce bleu azur au doré.
Pour la petite histoire l'immense statue de la Sainte Vierge en bronze dorée a été posée sur le clocher de La Chapelle de la Vierge en 1852 pour remercier Marie de veiller depuis des siècles sur la ville de Lyon. L'inauguration contrariée par un orage et de ce fait annulant le feu d'artifice, les lyonnais ne se sont pas laissés abattre et ont profité d'une accalmie pour mettre des lampions à leurs fenêtres.
La date du 8 décembre est restée avant de devenir la célèbre fête des lumières qui réunit aujourd'hui plus de 4 millions de personnes!

Théâtres romains
Nous ne l'avons pas fait pour 2 raisons : l'embouteillage qui a retardé notre arrivée de 2h à Lyon et la poussette qui rendait le périple périlleux!
Mais le plus ancien théâtre antique gallo-romain de France construit au IIème siècle vaut le détour.
Finalement cette montée à pied avait vraiment du bon puisque nous avons pu tout de même voir un aperçu du site à la sortie du funiculaire.

Visite du vieux Lyon
Flâner dans les rues, prendre la rue Saint Jean, s'arrêter place du Change, rentrer dans la cathédrale Saint Jean-Baptiste et admirer l'horloge astronomique (au fond à gauche de la cathédrale), passer la rue du bœuf, s'arrêter chez Pralus pour dévorer un praluline, boire un verre en terrasse...
Je n'ai pas d'itinéraire précis à vous conseiller, prenez le temps de vous perdre et si vous avez du temps il me semble que l'Office de tourisme propose une visite des traboules (passages secrets permettant de passer d'une rue à l'autre).


Arrêts en Presqu'île
Traverser la Saône et rejoindre la place des Terreaux où se trouve l'hôtel de ville et la fontaine de Bartholdi.
Dois je vraiment parler de la fontaine en travaux lors de notre passage? Qui décide de restaurer une fontaine pendant la période estivale hein qui? Les mêmes qui font des travaux sur l'autoroute un 15 août?
2 arrêts sympas :

**Le premier dans une friperie Fripesketchup, une très très belle sélection de vêtements vintage. Si vous n'aimez pas chiner et que vous souhaitez de belles pièces qui font la différence, la boutique est pour vous. Si vous aimez chiner le problème est récurrent vous trouverez les pièces trop chères, mais là tout le travail de sélection et d'originalité est déjà fait. Ils ont un site Internet et une boutique également à Paris.

** Le second dans une cave à bières la Crafterie, l'endroit est canon, une belle sélection de bières, mais ce qui fait vraiment la différence de ce lieu c'est qu'il est possible d'emporter chez vous des bières à la pression dans un growler!




Bouchon lyonnais
On termine cette journée évidement dans un bouchon lyonnais et franchement vous ne serez pas déçus par le nombre de bouchons recommandés par différents sites, blogs : le choix est vaste. Nous avons dîné au bouchon de l'opéra, c'était très bon et authentique, je vous recommande sans problème. A noter qu'on nous avait conseillé à plusieurs reprises le Bouchon des filles .



JOUR 2


La Croix Rousse
La montée d'hier c'était juste un avant goût !
Aie Aie Aie la galère en poussette... Et c'est d'autant plus difficile qu'on a choisi de monter le ventre vide pour se faire un fat petit-déjeuner en haut, après avoir fait le marché de la Croix Rousse, installé tous les matins, et dévaliser une boulangerie.
Ensuite nous avons décidé de redescendre en passant par les fameux traboules et OMG c'est réellement ce que j'ai préféré à Lyon...Déambuler à travers les cours d'immeubles, descendre les innombrables escaliers...
On a commencé notre périple sur l'esplanade du Gros Caillou, descendu place Colbert et, au numéro 9, nous sommes rentrés dans l'immeuble de la Cour des Voraces. A partir de là c'est très simple vous suivez le fléchage des panneaux avec une tête de lion.
J'en garde un excellent souvenir, moi qui aime savoir ce qu'il y a derrière les portes j'étais comblée!

Nous avons récupéré ensuite notre voiture pour visiter les 2 prochains lieux, avant de reprendre la route des vacances.




Halles Paul Bocuse
C'est l'heure de l'apéro et ça tombe bien notre fille fait la sieste. On s'est assis au comptoir du Fer à Cheval. 100% ambiance des halles!
Note à moi-même pour le futur : L'abus d'alcool est déconseillé dans des halles. Risque d'excès aux étals.
Sur les conseils de mon frère nous avons déjeuné aux Garçons bouchers encore une fois au comptoir.
On est aux halles ou on est pas aux halles?
Excellent restaurant de viandes!








Parc de la tête d'Or
On termine notre aventure lyonnaise dans ce parc immense, qui est juste canonissime!
Une serre, un lac, un parc, des jeux...Bémol pour son zoo, je n'y suis pas allée, je n'ai plus envie de m'extasier devant des girafes dans un enclos.
On s'est fait une session bateau sur le lac, après avoir flâné sous les arbres centenaires et marché des heures.


















C'est donc les jambes fatiguées et plus que rassasiés que nous avons quitté Lyon. J'espère que ce programme vous donnera quelques idées, je sais qu'il y a bien d'autres choses à faire, comme flâner la nuit sur les Berges ou se promener en Vélo'v...

Je vous laisse compléter mon programme pour une prochaine virée à Lyon!